3131

Parcourir la RN7 de Madagascar

Le pays « coup de cœur » d’Olivier
Rocher d'Ifandana
Partager la page
Olivier Jeannier

Olivier Jeannier

03.01.2024

Ce qui comptait vraiment c’était de vivre pleinement l’aventure de la « route enchantée ». Ce fut également mon ressenti (un enchantement) lors de mon voyage sur ce trajet malgache qui serpente entre rizières, hauts plateaux et villages. Surnommée « route bleue » en France, c’est également sur un itinéraire ensoleillé qui se termine en bord de mer que j’ai pu découvrir un pays « coup de cœur » en compagnie d’un guide exceptionnel.

Nos suggestions de voyages:

1

Ce voyage était particulièrement agréable pour ces raisons :

  • Une route en bon état
  • Des hébergements coup de cœur
  • Des guides qui enchantent dans de merveilleux sites ou parcs prétextes à de belles randonnées
  • Artisanat, éco-tourisme, petits achats…
  • Nourriture et fruits
  • Une faune riche
  • Un itinéraire de toute beauté qui se termine en apothéose au bord de l’océan Indien à Mangiliy, vers Ifaty
Slide 1 of 4
  • Poivre rouge fraîchement récolté
  • Un caméléon parfaitement camouflé entre deux feuilles dans le parc national de Ranomafana
  • Lémuriens maki catta dans le parc national de l'Isalo
  • À Antsirabe, les pousse-pousse se comptent par milliers
1 | 4
Poivre rouge fraîchement récolté

C’est mon pays « coup de cœur » et voici mes conseils :

Hebergements
Les Chambres du Voyageur : voici un merveilleux établissement à Antsirabe. Tout est réuni pour un séjour réussi. L’accueil, la chambre très propre et décorée avec goût, le petit-déjeuner formidable avec des produits frais, le jardin de 6000 m2 (où résident oiseaux, tortues, tilapias, caméléons…) magnifié par le propriétaire passionné Andrew et le personnel souriant aux petits soins. Le couple franco-malgache qui possède l’établissement est là pour un accueil mémorable. J’invite tous les voyageurs à y passer car l’établissement est aussi engagé socialement.

Tsarasoa : quel privilège tout simplement d’avoir pu séjourner à Tsarasoa. Il est incroyable que de tels lieux existent. Une découverte exceptionnelle à quelques kilomètres de la RN7. Bravo au charismatique précurseur, l’inspiré grimpeur Gilles Gautier, pour avoir découvert un tel site dans les années 90, puis d’y avoir construit un lodge superbe et original. Pour son engagement pour la planète (reboisement avec ses immenses pépinières) et en faveur de la population, un grand clap ! Grimpeurs, randonneurs, amoureux des grands espaces, cet endroit est une perle. Le jeune guide et barman Taovina est précieux, la masseuse aveugle Claudette a un sourire rayonnant et représente à elle seule la joie de vivre, tout comme le jeune cuisinier/serveur constamment en train de rire.

Slide 1 of 4
  • Rizières avec petites agglomérations - paysage typique des hauts plateaux
  • La route nationale entre Ambositra et Ranomafana
  • Gorges de grès du Jura dans le parc national de l'Isalo
1 | 4
Rizières avec petites agglomérations - paysage typique des hauts plateaux

Guides
Alphonse, guide qui a su s’adapter à mon rythme rapide, est aussi président d’une association qui a pour but de scolariser davantage d’enfants de son village (selon un rapport de la banque mondiale, 90 % des enfants malgaches de moins de 10 ans ne savent pas lire). Il fut un agréable accompagnateur jusqu’au sommet du mont Ibity (2254 m, 14 km, +- 1000 de dénivelé). Il a pu me montrer des cavités karstiques incroyables, et, en fin de balade, devant de superbes rizières, trouver une cascade bienvenue pour une baignade rafraichissante et apaisante.

Le retour pour l’emblématique capitale Antananarivo s’effectuera en avion faute de temps, des images fortes plein la tête.

LAISSEZ-NOUS TRAVAILLER POUR VOUS

Nous sommes ravis de vous conseiller

Ce site Web utilise des cookies pour vous fournir le meilleur service possible. Si vous continuez à naviguer sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Plus d'informations