Vous êtes ici:

Ouzbékistan, Tachkent

Cités mythiques et nature sauvage, Tachkent

star rating:

Description

Durée du voyage

15 jours / 14 nuits

de-à

De Genève à Genève

Genre de voyage

Circuit groupe exclusif Tourisme Pour Tous

Points forts

Immersion dans l’histoire millénaire de l’Ouzbékistan et de la Route de la Soie
Mode de vie ancestral et nature à l’état pur loin des foules au Kirghizistan
Nuit en yourte traditionnelle et découverte des secrets de sa fabrication
Démonstration de chasse à l’aigle et jeux équestres
Cours de cuisine et dîner en compagnie d’une famille dougane

Introduction

Ouzbékistan
Situé au cœur de l’Asie centrale, l’Ouzbékistan et son incroyable diversité culturelle et raciale, résultat de 4000 ans d’histoire, reste un mythe sur la route de la Soie. Tachkent, Samarkand, Boukhara ou Khiva, autant de noms qui évoquent les Mille et Une Nuits et que nous vous proposons de découvrir au cours de ce circuit riche en émotions.

Kirghizistan
Tour à tour territoire de Gengis Khan, étape sur la Route de la Soie, puis membre de l’URSS, le pays est aujourd’hui l’un des derniers bastion de la culture semi-nomade. Yourtes colorées et traditions séculaires s’intègrent harmonieusement à la nature sauvage, composée de montagnes abruptes, steppes, lacs et canyons. La promesse de découvertes authentiques, à la rencontre d’un peuple et de son mode de vie...

Programme de voyage

1er jour : GENEVE – TACHKENT
Vol à destination de Tachkent via Istanbul.

2e jour : TACHKENT – KHIVA
Arrivée dans la nuit, accueil et transfert à l’hôtel. Matinée libre pour vous reposer du vol. Puis départ pour un tour de la capitale du pays La ville étonne par modernité et ses larges boulevards. Vous visitez, entre autres, la mosquée Tillya Sheikh, la Medersa Kukeldash, ancienne école coranique ainsi que le musée de l’Art Appliqué et le bazar oriental. Puis visite d'un atelier fabriquant des tapis en soie selon des techniques ancestrales, sponsorisé par l'UNESCO. Puis vol à destination de Urgench et transfert à votre hôtel à Khiva.

3e jour : KHIVA – BOUKHARA
Départ pour la visite guidée de la magnifique ville-musée. Aux portes du désert du Karakoum, elle est l’une des plus grandes villes d’Ouzbékistan. Selon la légende, elle aurait été fondée par le fils de Noé, Sem, là où il creusa le puits Keivah. La ville développa un système d’irrigation près de 2000 ans avant J.-C., mais elle fascine surtout par la multitude de monuments des 18e et 19e siècles qu’elle renferme ! Elle était, dans le passé, un des principaux marchés d’esclaves d’Asie centrale et la capitale du Khanat de Khiva. Dernière capitale du Khorezm, Khiva offre l'apparence d'une ville en parfait état, telle qu’elle était entre le XVIIIe et le début du XXe siècle, avec plus de 2 km de murailles intactes qui forment Kounia Ark, résidence des khans jusqu’au XXe siècle. Puis vol à destination de Boukhara.

4e jour : BOUKHARA
Journée consacrée à la visite de Boukhara, rendue célèbre par son ancien marché de tapis. Ses principaux monuments sont la mosquée Boloy Khaouz, le mausolée des Samanides, tombeau en briques de terre cuite, le plus ancien de Boukhara, l’ensemble architectural de Poï-Kalian avec son imposant minaret de 50 m de haut et sa mosquée, la medersa d’Ouloug Beg, la medersa du Khan Abdalaziz et la mosquée Magoki-Attari. Vous découvrez également l’ensemble Liabi Khaouz, un des complexes architecturaux les plus originaux de Boukhara : deux mosquées se font face, dont l’une fut conçue à l’origine comme caravansérails, et sont séparées par un immense bassin ombragé ainsi que le Reghistan, dominé par la citadelle. Pour finir, dégustation de thé aux herbes dans une charmante maison de thé. Le soir cours de cuisinetraditionnelle en compagnie d'une famille locale.

5e jour : BOUKHARA – SAMARKAND
Matinée libre pour compléter vos découvertes de Boukhara selon vos envies. Boukhara a conservé beaucoup de charme de son passé arabe, persan et turc. Ici, se mêlent briques et céramiques, coupoles et minarets, dans un dédale de rues où affluent costumes et robes, bonnets et turbans, comme si la marche de l’Histoire les avaient épargnés. Ainsi, la ville et son charmant centre-ville piéton invite à la flânerie et à profiter des agréables terrasses. Vous pouvez également partir pour une paisible balade au bord de son lac. En début d'après-midi, dernières visites guidées de la ville. Vous découvrez la maison-musée de Fayzullo Khodjaev avant de vous rendre au palais Kagan, le "palais blanc", qui fut érigé pour le tsar Nicolas 1. Départ en train pour Samarkand. Cette ancienne ville russe fleurissait déjà au temps où Rome et Babylone furent fondées. Ses nombreux monuments évoquent les contes des « Mille et Une Nuits ». C’est un ancien centre commercial sur la Route de la Soie, au carrefour des grandes routes des caravanes venant de Chine, d’Inde, de Sibérie, d’Iran et de Byzance. Capitale de la Sogdiane au 4e siècle avant J.-C., elle fut prise par Alexandre le Grand, détruite par les Arabes au 8e siècle, par Gengis Khan au 13e siècle, avant de trouver son apogée sous Tamerlan au 14e siècle. Véritable "seuil du paradis" pour les artistes et les rêveurs, Samarcande a conservé ses coupoles vernissées, ses murs aux couleurs vives et ses mausolées. Puis visite d'un producteur de vin et dégustation de crus locaux.

6e jour : SAMARKAND – TACHKENT
Départ pour une journée de visites de Samarkand. Tout d’abord, vous découvrez le Gour Emir (tombeau de Tamerlan), puis le Reghistan, centre de la vie religieuse de la région au 15e siècle, comprenant les medersas d’Ouloug Beg (petit-fils de Tamerlan), de Chir-Dor et de Tilla- Kari, recouverts de mosaïques en céramique polychrome à dominante bleue et qui rivalisent de beauté et de finesse. Ensuite vous voyez la nécropole Chakhi-Zinda, vaste et magnifique ensemble de mausolées et de mosquées construits aux 14e et 15e siècles et situé au milieu du cimetière au nord de la ville. C'est certainement le plus bel ensemble architectural d’art islamique d’Ouzbékistan, dont les dômes et les minarets, d’un bleu éclatant, se détachent sur les ocres des collines roussies. Découvertes des ruines de la mosquée Bibi-Khanim, cadeau somptueux fait par Tamerlan à sa femme préférée. Ensuite promenade au bazar, lieu de convivialité et de rencontre où grenades, pastèques, miel et confiseries sont l’autre richesse de cette ancienne capitale timouride. Pour terminer, visite d'un centre de papier de soie. Puis trajet en train pour Tachkent.

7e jour : TACHKENT – BICHKEK
Vol à destination de Bichkek, au Kirghizistan. Départ pour la visite de la capitale. Vous découvrez notamment la place centrale Ala Too, le musée historique ainsi que les parcs verts de la ville. La ville est située à une altitude d'environ 800 m juste dans le Nord d'Ala-Too, le prolongement de la chaîne de montagne de Tien Shan, qui monte jusqu'à 4 800 m. Le nord de la ville, une steppe fertile, s'étend jusqu'au Kazakhstan voisin. Composée de larges boulevards, les bâtiments publics en marbre côtoient les blocs d'habitations de l'ère soviétique. Les rues, structurées tel un quadrillage, sont bordées des deux côtés de canaux étroits d'irrigation arrosant d'innombrables arbres fournissant de l'ombre sous la chaleur de l'été. À l'origine elle était un lieu de repos pour les caravanes sur l'une des voies de la Route de la Soie qui traversaient le Tien Shan. L'endroit fut enrichi en 1825 d'un fort. En 1862, celui-ci fut conquis et rasé quand la Russie tsariste annexa le secteur. La ville accueillit une garnison russe et fut reconstruite puis appelé Pichpek à partir de 1877 par le gouvernement russe, qui encouragea l'installation de paysans russes en leur donnant des terres noires et fertiles. Puis balade dans le fameux marché, le bazar d'Och. Ici vous pourrez vous plongez tout de suite dans l’ambiance orientale, avec toutes ses couleurs et senteurs.

8e jour : BICHKEK - TCHOLPON-ATA
Aujourd'hui, route tout d'abord vers la tour historique de Bourana. Ce grand minaret dans la vallée de Tchuy, dans le nord du pays, est situé à environ 80 km à l'est de la capitale, près de la ville de Tokmok. Le site offre des monuments funéraires ainsi que les vestiges d'un château et de trois mausolées. C’est aujourd'hui tout ce qui reste d'une ancienne cité nommé Balasagyn, qui fut fondée par Karakhanids à la fin du IXe siècle. Puis route en direction de Tcholpon-Ata, sur la rive nord du lac Issyk Kul. Ici, vous pouvez vous reposer sur la plage et même vous baigner si désiré dans les eaux fraîches du lac. Puis balade en bateau.Dans cette petite ville, blottie sur une des rives du lac Issyk-Kul, se dresse le centre culturel de Ruh-Ordo, construit sur un lieu sacré. Il dispose de cinq chapelles identiques dédiées chacune à une religion : le christianisme (catholique et orthodoxe), le bouddhisme, le judaïsme et l'islam. Toutes construites les unes à côté des autres pointant vers le ciel, elles symbolisent parfaitement l'unité de la foi. Le centre dispose également d'une grande salle de concert à l'acoustique unique et de plusieurs salles d'exposition, qui comprennent des photographies, des peintures et des sculptures.

9e jour : TCHOLPON-ATA - KARAKOL
Vous partez pour la découverte des gorges Grigorievskoe et Semienovskoe. Les pentes de ces gorges sont parsemées de forêts de conifères. On y trouve les torrents gonflés par la fonte des glaciers. Arrêt en chemin pour la visite d'un musée consacré aux pétroglyphes. Montée vers un lac de montage et déjeuner pique-nique sur ses rives. Puis temps libre pour profiter de la beauté de l'endroit et vous balader. Située non loin du célèbre lac Issyk-Kul, à 60 km de Tcholpon-Ata, la splendide gorge de Gregory (ou Grigorievka) offre un fabuleux décor rythmé par des collines en fleurs, des lacs de montagnes, une rivière aux eaux cristallines et par la douce odeur des pins. Ensuite route en direction de Karakol. A l'arrivée, visite de l'église orthodoxe dédiée à la Sainte-Trinité et de la mosquée Doungane. Dîner avec une famille Doungane avec cours de cuisine traditionnelle. Si le Kirghizistan est connu pour ses paysages à la fois magnifiques et variés, et sa culture semi-nomade, ce pays d’Asie Centrale l’est moins pour ses minorités ethniques... et pourtant ! Les Dounganes sont une ethnie chinoise de confession musulmane. Leur langue officielle, le doungane, est un dialecte chinois dont une partie du vocabulaire est emprunté à l’arabe, au perse et au turc. Cette population est estimée à un peu plus de 100'000 personnes, dont plus de la moitié résident au Kirghizistan. Ils ont conservé une grande partie de leur culture et disposent d’une identité distincte du peuple kirghize. Cela se remarque à travers l’architecture de leurs villages, qui s’apparente au style chinois. Il en est ainsi de la fameuse mosquée doungane qui se trouve à Karakol. Les dounganes sont des excellents agriculteurs et sont à l’origine d’un bon nombre des produits de très bonne qualité au Kirghizistan. Outre leurs compétences agricoles, ils sont aussi réputés pour leur cuisine. En effet, ils sont à l’origine de l’un des plats les plus populaires au Kirghizistan, le lagman. Il s’agit d’un plat de nouilles avec des légumes frits et de la viande, le tout servi dans un bouillon aromatisé.

10e jour : EXCURSION A ALTYN-ARACHAN
Aujourd'hui, vous partez pour une excursion dans la vallée d'Altyn-Arachan. Elle est accessible par des routes particulièrement chaotiques, promettant un trajet excitant et passionnant. A l'arrivée, la beauté de l'endroit frappe vos yeux ! Célèbre pour ses splendides paysages et ses sources chaudes, cette magnifique vallée est située à une dizaine de kilomètres de Karakol. Au cours de la période soviétique, 25 léopards des neiges furent piégés dans cette vallée. Ils furent ensuite été expédiés dans des zoos à travers le monde. Ce n’est qu’en 1975 que Moscou annula toute collecte et interdit la chasse dans cette région. Depuis, elle se repeuple tranquillement et compterait une vingtaine de léopards des neiges de nos jours. Bien qu'un peu difficile d'accès, Altyn-Arachan, située à 3000 m d'altitude, vaut réellement le déplacement. Cette grande vallée verdoyante habitée de nomades et d'animaux sauvages se dévoile tel un décor de carte postale avec ses sommets enneigés, dont le pic Palatka qui culmine à 4260 m d'altitude. Ses sources chaudes naturelles sont également très réputées. Baignade dans des sources d'eau chaude. Puis retour à Karakol.

11e jour : KARAKOL – TAMGA
Ce matin, vous partez pour la découverte de la splendide gorge de Jety Oguz. C’est l’un des plus beau sites du Kirghizistan ! Une vallée luxuriante qui abrite de nombreuses chutes d’eau et des gorges impressionnantes. Elle sert aussi de réserve zoologique nationale, abritant de nombreuses espèces d’animaux, mammifères et oiseaux. Mais c’est aussi un lieu rempli de légendes et d’histoires des temps anciens. Aujourd’hui c’est une région très prisée des photographes et des peintres, pour ses magnifiques panoramas composés de montagnes, cascades et grottes. La falaise ocre surnommée le "Coeur Brisé", située à l'entrée de la gorge, ajoute un aspect romantique à cet endroit magique. Poursuite vers la gorge Barskoon et sa nature impressionnante. Au bout du chemin vous découvrez la cascade surnommée "les larmes du léopard de neige", un spectacle inoubliable... Arrivée ensuite à Tamga.

12e jour : TAMGA – KOTCHKOR
Cap en direction du village Kotchkor. En passant sur la rive sud du lac, vous vous arrêtez pour la visite du canyon de Skazka. Situé à une trentaine de minutes de Bokonbayevo, ce canyon se dévoile sous de magnifiques couleurs ocre, rouge et jaune. Aussi appelé le "Fairy Tale Canyon", ses roches aux formes mystérieuses composent un dédale de collines colorées entre lac et hautes montagnes. Façonnées au cours du temps par les vents et les pluies, les roches affichent diverses formes dont certaines font penser à des animaux ou bien des forteresses. Vous pouvez entre autre découvrir les crêtes surnommées "la Grande Muraille de Chine" en raison de son étrange ressemblance avec celle-ci. Ici reliefs et couleurs se mélangent pour vous offrir un spectacle naturel unique et inoubliable. Ce chef d'œuvre de la nature vous surprendra par sa singularité et vous plongera sans mal au temps du Far West. Poursuite vers le village Bokonbaevo, où vous assistez à une vraie chasse à l’aigle !Puis arrêt au village de Kyzyl Tou. Ici, rencontre avec une famille qui produit des yourtes kirghizes. Vous découvrez les secrets de la production des yourtes et pouvez même vous essayez à la monter ensemble. Route vers Kotchkor. Situé à seulement à 3 heures de Bichkek, ce grand village paisible compte environ 15 000 habitants dont la plupart sont des agriculteurs et des éleveurs. Ses pâturages aux alentours semblent s'étendre à perte de vue. Ils sont parsemés ici et là de quelques troupeaux de moutons ou de chevaux nullement perturbés par la présence de l'homme qui se fait discret. Au printemps, les plaines se transforment en immense tapis de fleurs.

13e jour : KOTCHKOR – SON KOL
Aujourd'hui vous mettez le cap vers une perle du pays : le lac Son Kol. Pour cela, vous montez jusqu'au col de montagne de Kalmak Achou. Depuis le col le lac semble très petit, mais en redescendant et en vous en approchant, il vous apparaît dans toute sa grandeur et sa magnificence. Situé à environ 3000 m d'altitude dans le massif des Tian Shan, ce lac azur scintille sur fond de sommets enneigés. Bien loin de toute urbanisation, ce paysage des plus grandioses, où la nature règne en maître, semble avoir arrêté le temps. D’une superficie de 275 km2, le Son Kol est considéré comme la plus grande réserve d'eau douce naturelle du pays. Cernées de montagnes dont les sommets peuvent culminer au delà de 4000 m, ces eaux pures et tranquilles se dévoilent dans un environnement majestueux, fief de nombreuses espèces d'oiseaux mais également de quelques loups, renards, marmottes et léopards des neiges. Parfois, à l’heure où le soleil se couche, le lac se voile d'une étonnante brume glaciale et livre un tout autre visage. La nuit venue, un ciel pur se crible d'étoile, loin, bien loin, de la civilisation moderne. Mais au-delà de ce panorama fabuleux, le lac promet également des rencontres humaines inoubliables à la belle saison (de juin à septembre), lorsque ses rives accueillent les camps de yourtes des nomades venus avec leur bétail profiter des verts pâturages. C’est alors l'occasion de passer une nuit dans ces habitations authentiques et de partager des moments uniques avec les éleveurs. Arrivée dans un camp de yourtes au bord du lac. Vous faites la connaissance avec des nomades, et découvrez leur hospitalité et mode de vie. Possibilité (contre supplément, à régler sur place), de profiter d'une agréable balade à cheval. Ensuite démonstration des jeux équestres. Dîner et nuit en yourte dans le camp.

14e jour : SON KOL – BICHKEK
Trajet de retour en direction de la capitale. L'après-midi balade dans le marché local, l'occasion de faire si désiré vos derniers achats avant départ. Spectacle folklorique et dîner d'adieu.

15e jour : BICHKEK – GENEVE
Vol de retour à destination de Genève.

Logement

11 nuits dans des hôtels de bonne classe moyenne ou hôtels de charme
2 nuits en maisons d'hôtes (salle de bain à partager suivant les disponibilités)
1 nuit en yourte (2 personnes par yourte / logement individuel possible suivant les disponibilités)

Remarque

Dates de départ :

21.05.21 - 04.06.21 / 28.05.21 - 11.06.21

Groupe de minimum 10, maximum environ 16 personnes. Le guide francophone accompagne le groupe durant tous les vols internes et trajets en train en Ouzbékistan (sauf sur le vol Tachkent-Bichkek). Conditions spéciales d'annulations sur demande.

Important : veuillez noter qu’une photocopie de votre passeport est obligatoire afin de pouvoir procéder aux réservations.

Voyage lecteur en collaboration avec le journal Générations.
Supplément non-abonné : CHF 150.- par personne

Supplément petit groupe de 160.- si moins de 8 participants.

Prestations

  • vol international de Genève à Tachkent et de Bichkek à Genève via Istanbul, avec la compagnie aérienne Turkish Airlines, classe économique
  • vols internes Tackhent – Urgench, Urgench– Boukhara & Tackhent- Bichkek, classe économique
  • toutes les taxes d'aéroport et hausse carburant
  • trains à grande vitesse (2e classe) Boukhara– Samarkand et Samarkand – Tachkent
  • tous les transferts de/aux aéroports et gares
  • circuit en bus confortable ou 4x4 climatisés
  • 11 nuits dans des hôtels de bonne classe moyenne ou hôtels de charme, (nuit à l’arrivée à Tachkent incluse)
  • 2 nuits en maisons d'hôtes (salle de bain à partager suivant les disponibilités)
  • 1 nuit en yourte (2 personnes par yourte / logement individuel possible suivant les disponibilités)
  • pension complète, du petit-déjeuner du 22.05 à celui du 05.06
  • eau minérale durant le séjour au Kirghizistan
  • toutes les visites et entrées mentionnées au programme
  • activités selon programme (dégustation de vin, balade en bateau, source d'eau chaude, chasse à l'aigle, fabrication et montage de yourte, démonstration de jeux équestres, spectacles folkloriques etc)
  • guide francophone pendant tout le circuit (un par pays)
  • documentation de voyage détaillée

Non inclus

  • assurance obligatoire multirisques (Européenne Assurances Voyages SA)

Prix et réserver